6 façons de réactualiser les prévisions de trésorerie

Tom Rooney - April 22, 2020

D’après une récente étude de Bloomberg, la gestion de trésorerie et de liquidité est la principale priorité de près des trois quarts des responsables de la trésorerie.

Cette étude a été menée en fin d’année dernière (ce qui semble une éternité compte tenu de tous les événements actuels), avant que la pandémie de COVID-19 ne frappe de plein fouet l’économie mondiale.

Aujourd’hui, il y a tout lieu de penser que 100 % des responsables de trésorerie prennent leur rôle encore plus à cœur. Les temps sont si difficiles.

Bien qu’elle ait toujours été extrêmement bénéfique en période de crise, la gestion de trésorerie et de liquidité en temps réel est essentielle pour les entreprises complexes qui cherchent à réunir, à consolider et à centraliser les données issues d’une multitude d’entités commerciales et de comptes bancaires.

Le long terme est, du moins temporairement, un luxe que les entreprises ne peuvent pas se permettre. Il incombe donc aux responsables de la trésorerie de fournir en permanence l’image la plus claire et la plus à jour possible des positions de trésorerie à court terme et des besoins potentiels de liquidité.

Réactualisation des prévisions de trésorerie et de liquidité

À cette fin, il est nécessaire d’actualiser le plus souvent possible les prévisions de trésorerie et de liquidité, une mesure que conseillent d’ailleurs les plus prestigieuses institutions financières, telles que KPMG et Deloitte.

Le Boston Consulting Group recommande aux entreprises, surtout en cette période mouvementée, d’actualiser leurs prévisions toutes les 48 heures.

En réinjectant les dernières informations et hypothèses relatives aux flux de trésorerie dans les prévisions de base, les responsables de la trésorerie permettent aux principales parties prenantes de prendre des décisions vitales fondées sur des données d’une grande précision.

CashAnalytics a mis au point des processus de prévision stables et dynamiques pour une dizaine de multinationales de renom.

D’après les observations recueillies au cours de notre collaboration avec des entreprises aussi connues que complexes, nous avons pu faire ressortir six étapes pour simplifier le pilotage de la trésorerie prévisionnelle.

  1. Définir des consignes et des attentes claires

Quelles que soient les circonstances, les prévisions au sein de grandes entreprises constituent un travail de titan et exige la contribution et la coordination d’une multitude de personnes et de systèmes.

Il est donc essentiel de faire comprendre à toutes les parties prenantes l’importance, les propos et les attentes liés à l’actualisation des prévisions et ce, à intervalles réguliers. La coopération n’est pas un choix, mais une obligation.

Il convient de rassembler toutes les ressources à mobiliser, y compris le service informatique, et d’élaborer un processus suffisamment fluide, pour une mise à jour rapide à mesure de l’évolution de la situation. Au cours de crises précédentes, certaines entreprises ont même chargé des bureaux spécifiques de gérer les liquidités et de coordonner le pilotage prévisionnel.

  1. Écourter l’horizon et améliorer la granularité des prévisions

Il convient de ramener les prévisions à un horizon plus facile à gérer, pas plus de trois mois, à moins qu’elles ne portent déjà sur le très court terme.

Une prévision de trésorerie sur 13 semaines, détaillée au jour le jour pendant au moins un mois, permet de s’intéresser au court terme immédiat tout en fournissant une visibilité sur le moyen terme. Il a été démontré à maintes reprises que l’horizon à 13 semaines constituait un parfait équilibre entre portée et précision.

  1. S’affranchir de la production de rapports détaillés

Avoir une visibilité accrue au quotidien est d’une extrême importance. C’est bien de gestion de liquidité dont il est question, mais inutile de générer des rapports détaillés. Ventiler par exemple les flux de fonctionnement, de financement et d’investissement n’est pas indispensable.

Mieux vaut, en revanche, distinguer les frais fixes et variables ou faire ressortir les créances clients à risque.

  1. Focaliser les rapports sur les indicateurs clés et les leviers d’action

Il ne s’agit pas d’accumuler des piles de données, mais plutôt d’effectuer des analyses précises sur les plus importantes sources de trésorerie. Mieux vaut générer des rapports sur des indicateurs stratégiques (liquidité totale disponible, par exemple) et des analyses exploitables (dépenses de trésorerie à limiter ou risque de non-recouvrement de clients importants).

Voici des exemples dignes d’intérêt :

  • Liquidité actuelle disponible
  • Prévision de liquidité sur 13 semaines
  • Taux de combustion de la trésorerie d’exploitation à 7, 30, 60 et 90 jours
  • Jours de combustion de trésorerie d’exploitation en réserve
  • Créances clients douteuses
  • Informations créditeurs et débiteurs classées selon les échéances et les difficultés financières
  1. Appliquer ensuite la règle des 80:20, systématiquement

Aucun aspect d’une entreprise ne saurait être négligé dans une période aussi difficile. Il serait toutefois prudent de réserver les rapports et les analyses aux éléments les plus importants et/ou les plus vulnérables de l’entreprise, tels que les unités commerciales ou les clients.

  1. Tester les contraintes régulièrement

Prenez différentes hypothèses et soumettez les flux de trésorerie quotidiens à des tests de contrainte, tout en gardant à l’esprit les scénarios les plus pessimistes. N’oubliez pas d’intégrer les nouvelles macrodonnées aussi souvent que possible.

Les entreprises n’ayant généralement pas prévu un cas de « pandémie » dans leur planification, l’impact de l’épidémie de COVID19 a constitué l’un des pires scénarios que nul n’aurait imaginé.

Dans ce contexte, néanmoins, il est vital d’analyser l’ampleur de ces scénarios catastrophe, de façon à prendre les dispositions adéquates face à ce qui pourrait encore se produire en termes de liquidité.

Une fois connectées à la plateforme CashAnalytics dans le Cloud, les grandes entreprises complexes accèdent rapidement à toutes les données indispensables à une gestion de trésorerie et de liquidité d’excellence.

Read in English